Immoblier à Sanary-sur-Mer : osez investir dans le neuf

Si vous en avez assez de devoir payer le loyer chaque mois, il est temps de penser à acheter votre propre logement. Oui, mais vous n’êtes pas encore décidé s’il faut se tourner vers un logement neuf ou ancien à Sanary-sur-Mer. Si vous êtes indécis, pourquoi ne pas vous pencher sur le neuf ? On vous explique les raisons.

Le principe d’un logement neuf

En jetant un œil sur les plus beaux biens immobiliers en vente à Sanary sur Mer, vous avez vraiment envie d’avoir un bien à votre nom. Sachez qu’à Sanary-sur-Mer, le marché de l’immobilier est dynamique. Vous pouvez y trouver des biens anciens de grande valeur. Puis, les programmes dans le neuf y sont également nombreux. Oui, mais si vous voulez un bien répondant aux normes actuelles, le mieux est de vous tourner vers le neuf. Mais qu’est-ce exactement qu’un logement neuf ?

La définition d’un logement neuf est assez complexe. Selon un promoteur, un logement en cours de construction est considéré comme tel. Si on se réfère à la loi, il s’agit « des immeubles qui ne sont pas achevés depuis plus de cinq années ». Pourtant, une loi de finances souligne qu’il n’est pas neuf si le propriétaire l’a revendu 5 ans après l’achèvement des travaux. En d’autres termes, un logement dispose d’un délai de 5 ans après la fin des travaux pour être qualifié comme neuf. Par ailleurs, il peut se présenter sous forme de maison ou de lotissement achevé ou encore sous forme de copropriété dans le cas d’un appartement.

Le logement neuf achevé

Un logement neuf achevé est mis en vente au terme des travaux. Ainsi, vous pouvez effectuer des visites avant d’entamer les procédures de vente. Si vous constatez des défauts de construction, vous pouvez demander une garantie de vices cachés. Vous pouvez également bénéficier d’une garantie décennale. Lors de l’achat d’un tel logement, vous pouvez signer directement un compromis de vente. À cet effet, un document contenant une description détaillée du bien et des conditions suspensives vous sera fourni. De plus, le recours à un notaire est obligatoire pour pouvoir verser un acompte, généralement 10 % du prix de vente. Quand l’acte de vente définitif est disponible, le montant versé est déduit du prix de vente total. Assurez-vous également que les diagnostics immobiliers vous ont été remis.

Par ailleurs, si vous avez opté pour le contrat de promesse de vente, le vendeur a le devoir de réserver le bien immobilier pour vous pendant 10 jours. Ainsi, une indemnité d’immobilisation de 5 à 10 % du prix de vente vous est demandée. Si vous décidez de vous rétracter au-delà de ce délai, vous ne pouvez pas récupérer la somme versée.

L’achat sur plan

L’achat sur plan vous permet d’acquérir un bien immobilier en cours de construction, voire avant la construction. Autrement dit, il s’agit d’une vente en l’état futur d’achèvement. Pour cela, la signature d’un contrat de réservation est systématiquement imposée, dans lequel le vendeur détermine les conditions de vente. Outre les éléments obligatoires qui doivent y figurer, vous pouvez y ajouter quelques engagements supplémentaires comme les clauses résolutoires et suspensives, le délai d’exécution des travaux, la livraison du logement, etc. Il vous est demandé par la suite de verser un dépôt de garantie si la date du contrat de réservation et la signature du contrat définitif de vente (qui ne dépasse pas 2 ans). Vous bénéficiez également d’une rétraction de 10 jours. Quand le moment est venu de conclure le contrat définitif de vente, les paiements s’effectuent généralement en trois tranches : à l’achèvement des fondations, à la mise hors d’eau et à l’achèvement des travaux.

Les garanties obtenues

Plusieurs formes de garanties s’offrent à vous après la réception d’un logement neuf :

  • 10 ans sur les vices cachés impliquant la solidité du bâtiment, la fondation et la toiture ;
  • 3 mois sur les défauts de revêtements et du système de canalisation ;
  • 1 an sur les travaux qui ne respectent pas les écrits dans le contrat de vente définitif ;
  • 1 an sur les défauts d’isolation phonique ;
  • 2 ans sur les différents équipements de cuisine ou de salle de bains, etc.

Toutefois, si les vices sont constatés avant la remise des clés, vous avez le droit de ne pas verser le reste du prix de vente au moment prévu.

Les avantages liés au coût et au confort

Vous ne vous occupez que de la taxe de publicité foncière et des émoluments du notaire, car le vendeur est déjà assujetti à la TVA. De plus, les frais d’acquisition s’élèvent à 3 % au maximum du prix d’acquisition alors que dans l’ancien, cela s’élève au moins à 7 %. Vous avez également la possibilité de bénéficier de prêts à taux 0, financés par l’État.

Par ailleurs, vous pouvez être serein pendant au moins 10 ans vu que tout est neuf. Vous profiterez aussi d’une isolation phonique et thermique optimale, les équipements de chauffage peuvent donc attendre. En outre, des équipements aux normes et complets sont mis à votre disposition.

Immobilier

Laisser un commentaire

Comment
Name*
Mail*
Website*