Comment faire une estimation immobilière en Suisse ?

Pour vendre au prix juste, il est important d’effectuer une estimation immobilière de son bien avant de la mettre en vente. Il existe d’autres raisons qui poussent à faire estimation immobilière en Suisse.

Pourquoi et quand faire une estimation immobilière ?

Dès lors qu’on envisage de faire une transaction immobilière, l’on doit penser avant tout à faire une estimation immobilière du bien concerné. Elle n’est pas seulement recommandée avant la vente ou l’achat d’une maison ou d’un appartement. Il est également important de faire une estimation immobilière si l’on envisage de faire un emprunt. C’est surtout le cas si le bien immobilier est présenté comme gage.
Avant d’établir un contrat de bail, une estimation immobilière est aussi utile. Elle permet de déterminer les charges d’exploitation de l’immobilier en question.
Pour ceux qui envisagent de faire une donation ou de partager son bien immobilier, il est aussi nécessaire d’en faire son estimation au préalable. Cela permet ainsi de faire un partage équitable.
Enfin, il est important de faire l’estimation immobilière si l’on envisage de mettre le bien en servitude. En Suisse, la servitude balance entre le droit d’habitation et l’usufruit.

Les différentes valeurs d’estimation d’un bien immobilier

Une estimation immobilière en Suisse consiste à mettre un prix sur la valeur vénale du bien. Par définition, la valeur vénale d’un bien immobilier correspond au prix de vente que celui-ci peut valoir sur le marché après un an. La valeur vénale met en cause la valeur du bien immobilier ainsi que celle du terrain.
D’autres types d’estimations immobilières peuvent aussi être ajoutés à la valeur vénale. Il y a :
– La valeur de nantissement
– La valeur réelle englobant la valeur à neuf (lors de la construction) et celle du terrain
– La valeur de rendement, dans le cas où il s’agit d’un bien locatif par exemple
– La valeur fiscale
– La valeur d’assurance
L’utilisation de ces différents types d’estimation dépend de la transaction à l’origine de l’estimation immobilière. Pour la plupart des cas, on se sert de l’estimation de la valeur vénale, puisqu’elle prend en compte de nombreux paramètres ayant attrait à l’immobilier.

Comment estimer la valeur vénale

En Suisse, il existe 2 manières de faire l’estimation de la valeur vénale : l’estimation en ligne ou la méthode hédoniste avec Realadvisor.ch et l’estimation par un expert.
La méthode hédoniste peut se dérouler de 2 manières. La première consiste à remplir un formulaire en ligne. Toutes les caractéristiques du bien comme sa situation géographique, la surface habitable et celle du terrain, l’état et l’âge du bâtiment, le taux d’impôt ainsi que d’autres paramètres sont demandées. Le rapport de l’estimation est obtenu sur le moment. L’autre manière consiste à télécharger un formulaire à remplir hors ligne et le rapport sera obtenu après quelques jours.
Pour le recours à un expert, l’estimation se passe en 2 étapes. Un premier rendez-vous avec l’expert lui permet de tout noter sur ce qu’il y a à évaluer sur place. L’estimation est plus précise, car l’expert peut voir de visu les caractéristiques du bien, ses environs, etc. Le compte rendu sera obtenu lors d’un deuxième rendez-vous.

Immobilier

Laisser un commentaire

Comment
Name*
Mail*
Website*